Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

BUSHIDÔ

BUSHIDÔ : Code d’honneur et de comportement social qui exigeait du guerrier, Bushi ou Samouraï – ce dernier étant d’un rang plus élevé –, le sens de la justice et de l’honnêteté, le courage et le mépris de la mort, la sympathie envers tous, la politesse et le respect de l’étiquette, la sincérité et le respect de la parole donnée, la loyauté absolue envers les supérieurs et enfin la défense de l’honneur, du nom et du clan. Selon ce code, les Bushi, et plus particulièrement les Samouraï, devaient observer une étiquette sévère et consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités ‘dépassant l’homme ordinaire’ et transcendant la vie et la mort. Le bushidô est une manière d’être, de se comporter envers ses semblables, et une fidélité absolue à une ligne de vie (autrefois à un maître, à un supérieur), qui faisait appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils fussent, faibles ou forts, ainsi qu’à la maîtrise parfaite de son mental, de ses pulsions et de ses passions, afin de maintenir l’esprit en harmonie (Wa) avec l’univers. Il est évident que cet idéal n’était atteint que très rarement.

D’après Louis Frédéric, Dictionnaire des Arts Martiaux (éd. Félin).

19 avril 2006 3 19 /04 /avril /2006 18:18

Gesshu Soko - mort à l'âge de 79 ans le 10 Janvier 1696.

 

Inhale, exhale
Forward, back
Living, dying:
Arrows, let flown each to each
Meet midway and slice
The void in aimless flight --
Thus I return to the source.

Goku Kyonen - mort à 56 ans, le 8 Octobre 1272

 

The truth embodied in the Buddhas
Of the future, present, past;
The teaching we received from the
Fathers of our faith
Can be found at the tip of my stick.


Quand Goku sentit sa mort proche, il ordonna à tous ses moines disciples de se rassembler autour de lui. Il s'assit à son pupitre, leva son bâton et frappa le sol une fois avec, et récita ce poème. Quand il eut finit, il leva à nouveau son bâton, tapa le sol une fois encore et cria "Regardez! Regardez!". Puis il mourut.

 

Hosshin - 13ème siècle

 

Coming, all is clear, no doubt about it.
Going, all is clear, without a doubt.
What, then, is all?


Le dernier mot d'Hosshin fut "Katsu!" (un mot signifiant la réalisation de l'illumination)

  

Shoro - mort à 80 ans en Avril 1894

 

Pampas grass, now dry,
once bent this way
and that.

 

Kozan Ichikyo - mort à 77 ans le 12 Février 1360

 

Empty-handed I entered the world
Barefoot I leave it.
My coming, my going --
Two simple happenings
That got entangled.

 

Quelques jours avant sa mort, Kozan appela ses élèves, leur ordonna de l'enterrer sans cérémonie, et leur interdit de tenir un service funérarire en sa mémoire. Il écrivit ce poème au matin de sa mort, posa son pinceau et mourut assis.

Senryu - mort le 2 Juin 1827

 

Like dew drops
on a lotus leaf
I vanish.

 

Shinsui - mort à l'âge de 49 ans, le 9 Septembre 1769

 

O

 

En ses derniers instants, les suivants de Shishui lui demandèrent d'écrire un poème. Il attrapa son pinceau, peignit un cercle, jeta le pinceau de côté et mourut.

Le cercle est l'un des plus importants symboles en Bouddhisme Zen. Il fait référence au Vide - l'essence de toute chose - et à l'illumination.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Shingen - dans Poésie
commenter cet article

commentaires