Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

BUSHIDÔ

BUSHIDÔ : Code d’honneur et de comportement social qui exigeait du guerrier, Bushi ou Samouraï – ce dernier étant d’un rang plus élevé –, le sens de la justice et de l’honnêteté, le courage et le mépris de la mort, la sympathie envers tous, la politesse et le respect de l’étiquette, la sincérité et le respect de la parole donnée, la loyauté absolue envers les supérieurs et enfin la défense de l’honneur, du nom et du clan. Selon ce code, les Bushi, et plus particulièrement les Samouraï, devaient observer une étiquette sévère et consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités ‘dépassant l’homme ordinaire’ et transcendant la vie et la mort. Le bushidô est une manière d’être, de se comporter envers ses semblables, et une fidélité absolue à une ligne de vie (autrefois à un maître, à un supérieur), qui faisait appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils fussent, faibles ou forts, ainsi qu’à la maîtrise parfaite de son mental, de ses pulsions et de ses passions, afin de maintenir l’esprit en harmonie (Wa) avec l’univers. Il est évident que cet idéal n’était atteint que très rarement.

D’après Louis Frédéric, Dictionnaire des Arts Martiaux (éd. Félin).

1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 08:57

Voici une commande demandée sur mesure à la calligraphe Ayako Kamura, pour ce poème d'Ariwara no Narihira, un de mes favoris.

Tsui ni yuku
Michi to wa kanete
Kikishi kado
Kinoo kyoo to wa
Omowazarishi wo

J'ai toujours su au bout du compte
Que je prendrai cette route
Mais hier
Je ne savais pas que ce serait aujourd'hui
(traduction par Shingen)

Retrouvez le travail d'Ayako Kamura sur ce site: il est possible de demander des calligraphies sur mesure, avec choix du papier et de l'encadrement. Tout est possible.

japanese-cool.co.uk: The place for calligraphy, kokeshi and japanese art

Merci à Ayako pour son superbe travail à chaque fois.
Thanks to Ayako for her great job each time.

Partager cet article

Repost 0
Published by Shingen - dans Autres
commenter cet article

commentaires