Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

BUSHIDÔ

BUSHIDÔ : Code d’honneur et de comportement social qui exigeait du guerrier, Bushi ou Samouraï – ce dernier étant d’un rang plus élevé –, le sens de la justice et de l’honnêteté, le courage et le mépris de la mort, la sympathie envers tous, la politesse et le respect de l’étiquette, la sincérité et le respect de la parole donnée, la loyauté absolue envers les supérieurs et enfin la défense de l’honneur, du nom et du clan. Selon ce code, les Bushi, et plus particulièrement les Samouraï, devaient observer une étiquette sévère et consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités ‘dépassant l’homme ordinaire’ et transcendant la vie et la mort. Le bushidô est une manière d’être, de se comporter envers ses semblables, et une fidélité absolue à une ligne de vie (autrefois à un maître, à un supérieur), qui faisait appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils fussent, faibles ou forts, ainsi qu’à la maîtrise parfaite de son mental, de ses pulsions et de ses passions, afin de maintenir l’esprit en harmonie (Wa) avec l’univers. Il est évident que cet idéal n’était atteint que très rarement.

D’après Louis Frédéric, Dictionnaire des Arts Martiaux (éd. Félin).

4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 12:36

Le Waka ou Yamato-uta est le poème japonais, dans lequel on distingue plusieurs styles:

 

Le Tanka ("chanson brève") composé de 5 vers de 5, 7, 5, 7, 7 syllabes. Les tanka donnèrent naissance aux haiku (du terme haïkai "badinage" et hokku - le mot haiku est contemporain et a été donné par Masaoka Shiki) en 3 vers de 5, 7, 5 syllabes et aux ageku en 2 vers de 7, 7 syllabes.

 

  

Le Chôka ("chanson longue") qui est une poésie sans limite au niveau du nombre de verset. Les versets sont composés de deux vers de 5 et 7 syllabes.

 

Le Sedôka consistant en 6 vers de 5, 7, 7, 5, 7, 7 syllabes *

 

Le Katauta consistant en 3 vers de 5, 7, 7 syllabes *

 

Le Bussokusekika ("empreinte de Bouddha"), avec un schéma de 5/7, 5/7, 7/7 *

* tombés en desuétude



Concernant le haiku, il s'agit de saisir un instant privilégié à travers le poème, et de montrer la fugacité de la vie pour en apprécier toute son importance. Les références à la nature et aux saisons (kigo) et l'utilisation d'exclamations courtes qui font ressortir l'état d'esprit de poète permettent de mettre en avant la subtilité de cette forme poétique.
Les haiku sont toujours brefs et laissent de côté les artifices littéraires. Le haiku fait prendre conscience du "ici et maintenant", il est dense malgré sa sobriété parce que confrontant ce qui est immuable ou au contraire éphémère: la vie humaine et ce qui l'entoure. Il présente un aspect spirituel comme populaire.

Les haiku sont normalement écrits sur une seule ligne. Notre conception occidentale les retranscrive en trois vers séparés, sans toutefois retrouver la rime que l'on connait dans les alexandrins ou octo-syllabes.


Voici quelques haiku classiques:

Que n'ai-je un pinceau
Qui puisse peindre les fleurs du prunier
Avec leur parfum!
Shoha

Le voleur
M'a tout emporté, sauf
La lune qui était à ma fenêtre.
Ryokan

 

~ Glossaire de la poésie japonaise (en anglais) ~

Partager cet article

Repost 0
Published by Shingen - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

ouvrage.net 12/04/2017 22:00

magnifiques ces deux haiku

thierry 06/02/2008 15:07

correction c'est un proverbe..il n'a pas à se trouver ds la rubrique poésie.pardon

Shingen 06/02/2008 15:21

Coucou Thierry,en fait on trouve deux réponses sur le net: soit il s'agit d'un proverbe japonais, soit d'une citation de Lao Tseu. La traduction japonaise de ce proverbe se trouve dans un encart du blog, où défilent d'autres proverbes. Mais je pense qu'il s'agirait plutôt d'une citation de Lao Tseu :)

thierry 06/02/2008 14:45

petit poême japonais pour se donner du coeur à l'ouvrage" Même un chemin de mille lieues commence par un pas " désolé je n'ai pas trouvé l'auteur.