Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

BUSHIDÔ

BUSHIDÔ : Code d’honneur et de comportement social qui exigeait du guerrier, Bushi ou Samouraï – ce dernier étant d’un rang plus élevé –, le sens de la justice et de l’honnêteté, le courage et le mépris de la mort, la sympathie envers tous, la politesse et le respect de l’étiquette, la sincérité et le respect de la parole donnée, la loyauté absolue envers les supérieurs et enfin la défense de l’honneur, du nom et du clan. Selon ce code, les Bushi, et plus particulièrement les Samouraï, devaient observer une étiquette sévère et consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités ‘dépassant l’homme ordinaire’ et transcendant la vie et la mort. Le bushidô est une manière d’être, de se comporter envers ses semblables, et une fidélité absolue à une ligne de vie (autrefois à un maître, à un supérieur), qui faisait appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils fussent, faibles ou forts, ainsi qu’à la maîtrise parfaite de son mental, de ses pulsions et de ses passions, afin de maintenir l’esprit en harmonie (Wa) avec l’univers. Il est évident que cet idéal n’était atteint que très rarement.

D’après Louis Frédéric, Dictionnaire des Arts Martiaux (éd. Félin).

15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 09:08

Les kôan sont de courtes phrases ou brèves anecdotes absurdes ou paradoxales utilisées dans certaines écoles du bouddhisme zen comme objet de méditation ou pour déclencher l’éveil. Il s'agit souvent d'une rencontre entre un Maître et un disciple ou toute(s) autre(s) personne(s). On les utilise dans le cours d'une forme de méditation qu'on appelle Méditation de Kôans. Au Japon, l'étude des kôans est devenue, au fil du temps, très formalisée dans chaque lignage d'enseignement, chaque lignée ayant son propre cursus de kôans "au travers" desquels il faut passer, des réponses acceptées correspondant aux cas donnés, et une méthode standardisée pour guider secrètement l'élève à travers le cursus des kôans et réponses. Le contenu d'un cursus à l'intérieur d'une lignée reste secret bien gardé. Ces dialogues sont le plus souvent totalement confondants pour le non-initié. Les kôans ne sont pas des compte-rendus historiques d'événements réels, quoique c'est ce que croient les bouddhistes d'Extrême Orient, comme beaucoup d'autres, si ce n'est la majeure partie des pratiquants contemporains. Il s'agit plutôt de re-créations de la façon dont les maîtres éveillés du passé pourraient avoir parlé et agi. La popularité des textes de kôans a fini par informer la pratique orale factuelle. C'est-à-dire qu'ils ont fini par servir de modèles aux formes de la rhétorique et de la procédure dans le discours public à l'intérieur des institutions Zen.

 

barre.gif

 

Voici plusieurs kôans:


puce02.gifLorsque le coeur est dépouillé de tout désir, c'est là la voie.


 puce02.gifLa clarté de la lune dépend de l'ombre des pins.


puce02.gifQuand un homme ordinaire atteint le savoir, il est sage. Quand un sage atteint la compréhension, il est un homme ordinaire.


puce02.gifLes ignares se délectent du faux clinquant et de la nouveauté. Les gens cultivés trouvent leur plaisir dans l'ordinaire.


puce02.gifQui excelle au tir ne touche pas le centre de la cible.


puce02.gifLa lumière existe dans l'obscurité ; ne voyez pas avec une vision obscure


puce02.gifL'homme regarde la fleur, la fleur sourit.


puce02.gifQuel était votre visage avant la naissance de vos parents ?


puce02.gifCe qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.


puce02.gifQuel est le bruit d'une seule main qui applaudit ?


puce02.gifJ'éteins la lumière, où va-t-elle ?


puce02.gifPour savoir si l'eau d'un bol est chaude ou froide, il faut y mettre le doigt... Il ne sert à rien de discuter.


puce02.gifA esprit libre, univers libre.


puce02.gifLorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous ?


puce02.gifUne illusion peut-elle exister ?


puce02.gifNon anxieux ici, non anxieux toute la vie.


puce02.gifEn ultime analyse, toute chose n'est connue que parce que l'on veut croire la connaître.


puce02.gifLe bambou existe au-dessus et en dessous de son noeud.


puce02.gifLe courant rapide n'a pas emporté la lune.


puce02.gifLa voie est sous vos pieds.


puce02.gifJour après jour, c'est un bon jour.


puce02.gifUn de gagné, un de perdu.


puce02.gifL'homme regarde le miroir, le miroir regarde l'homme.


puce02.gifLe soleil de midi ne fait pas d'ombre.


puce02.gifLa haine seule fait des choix.


puce02.gifLes vivants sont dans le corbillard, les morts suivent le cortège.


puce02.gifL'heure me regarde et je regarde l'heure.


puce02.gifMaison pauvre, voie riche.


puce02.gifLa courbe ne peut inclure la ligne droite.


puce02.gifRecherchez la liberté et vous deviendrez esclave de vos désirs. Recherchez la discipline et vous trouverez la liberté.


puce02.gifUne journée, une vie.


puce02.gifAvant qu'une personne n'étudie le Zen, les montagnes sont les montagnes, les eaux sont les eaux. Après un premier aperçu de la vérité du Zen, les montagnes ne sont plus les montagnes, les eaux ne sont plus les eaux. Après l'éveil, les montagnes sont de nouveau des montagnes, les eaux de nouveau des eaux.


puce02.gifUn Samouraï se présenta devant le Maître Zen Hakuin et lui demanda : "Y a-t-il réellement un paradis et un enfer ?"
"Qui es-tu ?" demanda le Maître.
"Je suis le Samouraï..."
"Toi, un guerrier ! s'exclama Hakuin. Mais regarde-toi. Quel seigneur voudrait t'avoir à son service ? Tu as l'air d'un mendiant."
La colère s'empara du samouraï. Il saisit son sabre et dégaina. Hakuin poursuivit :
"Ah bon, tu as même un sabre, prêt à frapper le Maître… A ce moment celui-ci dit :
"Ici s'ouvrent les portes de l'enfer." Mais surpris par la tranquille assurance du moine, le samouraï rengaina son sabre et s'inclina.
"Ici s'ouvrent les portes du paradis", lui dit alors le Maître.
(extrait "Les contes des arts martiaux")


Lien utile: zen occidental (sur le kôan zen)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Shingen - dans Le Zen
commenter cet article

commentaires

Ryokousha Senshi 10/11/2008 17:56

Tres bon recueil, cela donnerait a reflechira plus d'un.