Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

BUSHIDÔ

BUSHIDÔ : Code d’honneur et de comportement social qui exigeait du guerrier, Bushi ou Samouraï – ce dernier étant d’un rang plus élevé –, le sens de la justice et de l’honnêteté, le courage et le mépris de la mort, la sympathie envers tous, la politesse et le respect de l’étiquette, la sincérité et le respect de la parole donnée, la loyauté absolue envers les supérieurs et enfin la défense de l’honneur, du nom et du clan. Selon ce code, les Bushi, et plus particulièrement les Samouraï, devaient observer une étiquette sévère et consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités ‘dépassant l’homme ordinaire’ et transcendant la vie et la mort. Le bushidô est une manière d’être, de se comporter envers ses semblables, et une fidélité absolue à une ligne de vie (autrefois à un maître, à un supérieur), qui faisait appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils fussent, faibles ou forts, ainsi qu’à la maîtrise parfaite de son mental, de ses pulsions et de ses passions, afin de maintenir l’esprit en harmonie (Wa) avec l’univers. Il est évident que cet idéal n’était atteint que très rarement.

D’après Louis Frédéric, Dictionnaire des Arts Martiaux (éd. Félin).

27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 15:19

Pourquoi les samuraï se servaient-ils tous de leur main droite en escrime ? On sait que les gauchers (comme Miyamoto Musashi) apprenaient à dégainer, couper et trancher avec la main droite. Les croyances médiévales en France, issues souvent de représentations ou interprétations religieuses, décrivent la main droite comme étant celle du divin. La puissance créatrice de Dieu était apportée dans beaucoup de peintures, mosaïques etc… par la main droite (bas reliefs ou fresques représentant Moïse recevant les tables de la loi de sa main droite par exemple). Pour revenir au Japon féodal, peut-être cette nécessité d’employer la main droite est-elle justifiée par d’autres croyances ou pratiques. Traditionnellement, les forgerons apposaient sur le côté droit de la soie une inscription servant à protéger le guerrier. Le sabre devait donc se placer sur la hanche gauche (pour dégainer de la main droite) afin de faire pointer l’inscription vers la personne et protéger le ki.

 

Par ailleurs, d’un point de vue purement démographique, on compte souvent dans les populations plus de droitiers que de gauchers. Si la majorité des guerriers portaient leur arme au côté gauche, cela est peut-être devenu la norme. L’harmonie japonaise aurait donc voulu que les gauchers se soient conformés au groupe.

 

L’obligation d’une norme a bien sûr son utilité. Dans la bataille, il est nécessaire que tous les hommes portent leur arme du même côté. La confusion aurait bien vite régné dans les rangs, si chaque soldat dégainant d’une manière différente, tranchait le bras de son voisin qui aurait dégainé de la main opposée.
De plus, porter le fourreau d’un côté différent ou systématiquement à droite aurait amené certaines personnes à voir leur saya s’entrechoquer en marchant du côté gauche de la voie (puisque les japonais utilisent depuis longtemps la voie gauche d’un chemin pour circuler, comme en Angleterre). Et cela est considéré comme une insulte.

Si vous avez d’autres explications à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter. Je complèterai cet article en conséquence.

 

EDIT: précisions apportées par "James"


"Tout d'abord est apparu le Ken, sabre à lame droite d'origine chinoise, qui était utilisé en Chine avec un bouclier côté gauche ensuite est apparu le Tachi qui s'utilisé d'une seule main avec la main droite contre la tsuba.
Je pense donc que la tenue du sabre japonais dans la main droite vient de l'origine Chinoise des premières armes utilisés au Japon.
Ils montaient aussi à cheval côté droit contrairement à nous pour ne pas être gêné par le Tachi.

L' autre élément est certainement culturel.
Le fait d'être gaucher est mal vu au Japon, certains professeurs et parents "obligent" encore aujourd'hui les enfants à être droitier.

Pour finir une étude faîte par le docteur Tsunoda a démontré que les Japonais fonctionnent principalement avec l'hémisphère gauche du cerveau et ce côté du cerveau qui dirige la partie droite du corps."

 

Merci pour ces informations

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Shingen - dans Le Sabre Japonais
commenter cet article

commentaires