Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

BUSHIDÔ

BUSHIDÔ : Code d’honneur et de comportement social qui exigeait du guerrier, Bushi ou Samouraï – ce dernier étant d’un rang plus élevé –, le sens de la justice et de l’honnêteté, le courage et le mépris de la mort, la sympathie envers tous, la politesse et le respect de l’étiquette, la sincérité et le respect de la parole donnée, la loyauté absolue envers les supérieurs et enfin la défense de l’honneur, du nom et du clan. Selon ce code, les Bushi, et plus particulièrement les Samouraï, devaient observer une étiquette sévère et consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités ‘dépassant l’homme ordinaire’ et transcendant la vie et la mort. Le bushidô est une manière d’être, de se comporter envers ses semblables, et une fidélité absolue à une ligne de vie (autrefois à un maître, à un supérieur), qui faisait appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils fussent, faibles ou forts, ainsi qu’à la maîtrise parfaite de son mental, de ses pulsions et de ses passions, afin de maintenir l’esprit en harmonie (Wa) avec l’univers. Il est évident que cet idéal n’était atteint que très rarement.

D’après Louis Frédéric, Dictionnaire des Arts Martiaux (éd. Félin).

16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 11:04

http://i38.servimg.com/u/f38/11/14/75/51/contes10.png

 

 

puce.gif Mino Monogatari : Les Récits de Mino

de Sho Ueno

http://i38.servimg.com/u/f38/11/14/75/51/mino10.jpg"En offrande à Hachiman-shin, pour la préservation de la paix et de la Nation."

 

Cette signature sur la lame d'un sabre destiné au kami Hachiman va poser un terrible problème au maître d'armes Ikeda Osamu.

L'existence telle que la connaissait le vieux maître va changer suite à la mort d'Enryô Rinji, un de ses anciens compagnons, assassiné et dépouillé de ses biens, parmi lesquels l'arme ancienne sur laquelle ont été gravés ces mots.

Face à ce crime, un des anciens disciples d'Enryô revient dans la capitale. Le rônin Sojirô dont Ikeda est le garant en ville, va devoir découvrir la vérité en s'opposant ouvertement au shogunat. Compromettant jusqu'à sa réputation, il se risque à mettre à jour les raisons d'un méfait inexplicable. Pour venger son maître assassiné et retrouver l'arme qui fut confiée à ce dernier, il va attiser les foudres du ciel.

 

Conte romancé, mêlant contexte historique et folklore sous la période Edo, les Récits de Mino évoquent en quelques pages chroniques de guerre, fables et poésies que peut seul inspirer l'ancien Japon.

 

 

puce.gifContes et Récits des Arts Martiaux

de Pascal Fauliot

Editions Albin Michel

http://i38.servimg.com/u/f38/11/14/75/51/contes10.jpgMichel Random, l'un des meilleurs connaisseurs de l'art et de straditions du Japon, nous présente cette série de contes sélectionnés et traduits par Pascal Fauliot, tirés de l'histoire millénaire des arts martiaux en Chine et au Japon qui nous enseignent que la racine du combat, de tout combat, ne se trouve pas uniquement dans la technique apprise et maîtrisée mais, et surtout, dans l'esprit du combattant: sa capacité de concentration et d'observation, jointe à la force de son ki, son élan vital, demeure garante du succès. Toutes ces savoureuses histoires ont ainsi plusieurs niveaux de lecture qui nous amènent à découvrir divers reflets de ces civilisations traditionelles où la philosophie, ce langage de sagesse et de savoir-être, était objectivement vécue et non seulement pensée. En cela cet ouvrage se révèle à la fois être une initiation à l'essence des artx martiaux, un précis de psychologie de l'action, un guide pratique et... un recueil d'histoires vécues.

 

 

 

 

puce.gifLe Japon, Empire des Esprits Vengeurs

de Eric Faure

Editions l'Harmattan

http://i38.servimg.com/u/f38/11/14/75/51/esprit10.jpgAux touristes qui s'étonnent du grand nombre de temples dans la ville, les habitants de Kyôtô ont coutume de dire: "ce n'est guère surprenant. Avec tous les esprits vengeurs qu'il a fallu apaiser!" Et pour cause! L'histoire du Japon fut longtemps dominée par la peur de ceux que l'on nommait les Vénérables Esprits. Le présent ouvrage vous propose de découvrir la tragique destinée et le formidable héritage laissé par ceux, qui à leur mort, devinrent des vénérables esprits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puce.gifContes d'une Grand-Mère Japonaise

de Yveline Feray

Editions Philippe Picquier

http://i38.servimg.com/u/f38/11/14/75/51/grand_10.jpgLa grand-mère japonaise est partie à la recherche de contes, certains rares et peu connus, avec l'espoir de voir briller l'étincelle sans laquelle il n'est point d'histoire. Et puisqu'il faut bien un commencement, ce sont d'abord les mythes fondateurs d'une nature peuplée de divinités, où la déesse du Soleil tient la première place, comme il se doit au Pays du Soleil Levant. Puis, autres pépites sur le chemin de la conteuse, une Cendrillon japonaise du Xe siècle et des récits mettant en scène des samouraïs, moines bouddhistes, jeunes dames brodant de poèmes leur solitude, spectres et fantômes. Et enfin un miroir nous proposant un proverbe à méditer: le miroir est l'âge de la femme comme le sabre est l'âme du guerrier.

 

 

 

 

 

f01.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Shingen - dans Bibliographie
commenter cet article

commentaires